Christianne | Roudie | Miss Haiti | Nancy Toussaint | Nancy Silencieux Brown Sugar| Christina | Vicky | Djenny Hyacinthe Garcelle  Beauvais | Edwige Danticat | Emeline Michel | Pharah Jean-Phillipe | Michaellejean | Pascale | Fritz's Page | Wyclef Jean | Boulo Valcourt| Dadou Pasquet | DJ Cadet | Beethova Obas | Klinik Band | Coupe Cloue | Won-G | Mecca | Sweet Micky | Alan Cave | Ronald Agenor |Dumas Simeus | Clark Pauyo |Samuel Dalembert | Tyrone Edmond | Maurice Sixto | MCclifford | Aristide JB | Jean-Claude Duvalier | Port-de-Paix | Pictures of Haiti | Gontran Martineau | Dany Lafferière | Ludovic Lamothe | Raoul Peck | Bemol Jean  Telfort | Jean L. Dominique  | Boniface Alexandre | Raoul Kwame | Gerard Latortue | Bruny Surin | Claude Michel | Jean-Baptiste Dusable | Louis Mercier | Mark Dean | Pictures Of Paris | Cruising In Paris | Louis Farrakhan | Ralph Gilles | Rene Godefroy | Tim Duncan | Farrah Gray | Mike Jean
     

 

Dany Laferriere est né à Haiti où il a travaillé comme journaliste contre la direction de Duvalier. Lorsqu'un collègue fut assassiné au bord de la route, Lafferière s'est exilé au Canada. Son premier roman publié au Canada fut How to make love to a negro. Ce livre s'est placé sur la liste des best-sellers internationale. Son dernier roman est Pays sans chapeau. Il partage sa vie entre Montréal et Miami.

 

Je ne suis pas noir! Dany Laferrière au Cégep Vanier

Véronique Bacha, étudiante (602-HSC-09 Regards sur les sciences et le commerce)

La salle s’est complètement tue lorsque Dany Laferrière a fait cette affirmation d’un ton  dur et certain. On se regardait dans les yeux sans vraiment comprendre ce qui arrivait. Hier, je me suis retrouvée devant un écrivain haïtien reconnu à travers le monde. J’ai appris à connaître l’homme et non l’image de Dany Laferrière.

 

D’abord, qui est-ce, Dany Laferrière ? C’est un immigrant haïtien qui a immigré au Québec en 1976. Après l’assassinat de son meilleur ami, il a réalisé qu’il ne pouvait plus vivre dans une telle situation socio-politique en Haïti. Son premier livre publié s’intitulait «Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer ?» C’est un livre qui l’a mis sur la scène mondiale. Il en a écrit plusieurs autres pendant les années suivantes. Maintenant, ses livres sont étudiés par des centaines d’universitaires à travers le Québec. Dany Laferrière: un homme avec du talent.

Deuxièmement, quand il est arrivé ici, pour la première fois de sa vie, Dany Laferrière a ressenti la discrimination à travers ses collègues ou ses voisins. Il expliquait qu’en Haïti, tout le monde est noir, donc, inévitablement, il n’y a pas de discrimination contre les noirs là-bas. Le message qu’il voulait qu’on comprenne c’est que la couleur de peau, notre nationalité, etc. étaient tout simplement des catégories dans lesquelles les gens en général aimaient nous placer. Les gens aiment le contrôle et c’est ça qu’ils essaient de faire avec tout leur entourage. «Il faut toujours s’expliquer, c’est fatigant. » Il ne veut pas être étudié dans les universités en tant qu’un écrivain noir, mais plutôt en tant qu’écrivain tout court. L’écriture est une façon de créer un univers à nous et on veut partager cet univers avec le monde. Ce cosmos imaginaire n’est pas la création d’une race, d’une nationalité ou d’une couleur de peau ; c’est tout simplement la création d’une personne.

Bref, Dany Laferrière est un homme qui sait qui il est et qui assume sa place dans le monde. Un homme qui comprend ce que la vie a à lui offrir. Quand il est venu ici, il a réalisé qu’il était différent. Maintenant, il réalise qu’on est tous de la même racine.

Présentement, il est 10 heures 42, c’est à mon tour de commencer à me retrouver à travers mes yeux et non à travers ceux d’autrui.

Un soupçon de Dany Laferrière?

Aliké Harel, étudiante (602-103-03 Culture française et littérature)

Certaines personnes ont cette facilité à disperser la brume devant nos yeux. Dany Laferrière est parmi celles-ci.  Son discours de mercredi, le 26 février à l'amphithéâtre du Cégep Vanier, nous amène à être la fois plus près de nous-mêmes et plus conscients de notre monde.  Il parle comme s'il discutait avec chacun de ses auditeurs en particulier et il a sûrement poussé plusieurs d'entre nous à réfléchir. 

Il a transcendé la couleur de la peau, l'origine, le sexe, le statut social, et même les ressentiments du passé, bref tout ce qui forme les stéréotypes. Il croit qu'à un moment donné, chaque individu doit s'arrêter et se demander: «En dehors de tout, qu'est-ce que je fais dans la vie?»  Quand on n'est pas au travail, à l'étude, avec des amis ou en amour, qu'est-ce que l'on fait de notre vie?  C'est si personnel et étourdissant comme question! 

On voit le monde où tout est vaste et relatif et il est difficile de s'orienter.  Selon M. Laferrière, nous sommes tous dotés d'une énergie créatrice qui nous pousse soit à devenir médecin, écrivain, peintre ou comptable.  Comme quoi nous pouvons tous avoir un but, une passion et nous accomplir. 

Il a terminé son discours en abordant le sujet de la politique mondiale et en expliquant qu'en fait, chacun de nos engagements sociaux a une répercussion non négligeable dans l'orientation de la politique mondiale.  À chacun sa passion, à chacun sa philosophie, à chacun sa réalité.

La force de notre énergie intérieure

Vanessa Pietraroia, étudiante (602-HSC-09 Regards sur les sciences et le commerce)

Hier, durant la pause universelle, j'ai assisté à la conférence de Dany Laferrière. Tout au long, je suis restée très intéressée par ce dont il parlait.  D'ailleurs, il a abordé certains sujets qui m'ont frappée et m'ont fait réaliser à quel point l'humain est superficiel et égocentrique...

Lorsqu'il a commencé à parler du pourquoi il est devenu écrivain, il a expliqué aux spectateurs que c'était grâce à une énergie intérieure qui le motivait et le poussait à écrire.  La description de cette énergie quasi magique m'a tout à fait impressionnée puisqu'il pense sensiblement la même chose que moi, c’est-à-dire l’importance d’avoir une vie spirituelle.  Je suis (je trouve) assez spirituelle en tant qu'individu et j'accorde une très grande importance à conserver ce que je suis et ma raison d'être.  M. Laferrière s'est penché davantage sur l'explication de notre énergie intérieure. Il a poussé la signification de celle-ci à la base de tout ce qu’on fait et croit ; c'est-à-dire, le métier que l'on choisit, les jugements que l'on porte, nos croyances, etc.  À vrai dire, je réalise comment, pendant toutes ces années, j'ai été leurrée en pensant que mon énergie servait seulement à motiver ma religion et mes croyances!

M. Laferrière a aussi touché un peu le thème du racisme.  Il a expliqué comment lui, en tant que Haïtien, ne pouvait rien faire pour cette cause puisqu'il ne peut être à la fois «la maladie et le remède», ce qui fait tout à fait du sens!  Il s'est aussi présenté comme Haïtien et non comme noir.  Sa croyance est, en relation avec l'énergie intérieure, qu'il n'y a pas de race.  L'énergie que l'on possède est universelle, sans couleur, sans statut, bref, sans différences.  Cela m'a fait énormément réfléchir hier soir: si le monde ne se percevait pas comme des «catégories» de personne, que ça soit par échelle hiérarchique ou tout simplement par la couleur de la peau, il n'y aurait pas de préjugés, de stéréotypes ou de séparations à l'intérieur de nos sociétés.  Si on avait une vision plus spirituelle des réalités, sans être nécessairement religieux, il y aurait, sans doute, moins de pressions négatives autour de la Terre.

J'espère que cette conférence a pu «réveiller» certaines personnes.  Ce que Dany Laferrière communiquait hier était stimulateur et impressionnant et, pour moi, révélateur.  Il faut retenir qu’être soi-même et se trouver un but dans la vie sont poussés par cette petite voix intérieure que l’on peut seulement entendre si on est familier avec notre côté spirituel.

Alors, tout ce qui me reste à faire maintenant est d'aller acheter un de ses livres...

Être soi-même

Réflexions inspirées de la conférence

Hau Nguyen, étudiante (602-HSC-09 Regards sur les sciences et le commerce)

Depuis l’enfance, nous cherchons inlassablement notre rôle dans la société. La recherche de soi est une quête qui nécessite souvent toute une vie. Il n’est donc pas étonnant que des adolescents se posent encore la question : ça veut dire quoi exactement être soi-même? Pour comprendre cet objectif important de notre vie, il faut le définir avant d’en discuter les principes : la découverte de soi et l’authenticité face à soi.

Tout d’abord, penchons-nous sur ce que veut dire être soi-même. D’après moi, c’est avant tout s’accepter tel que l’on est, vivre et s’accomplir en restant authentique. En d’autres termes, c’est être fidèle à nos valeurs, croyances et choix personnels. Bien sûr, il faut d’abord découvrir ce qui nous est propre, c’est-à-dire savoir faire la différence entre les valeurs personnelles et celles véhiculées par la famille ou l’entourage. On doit donc traverser une multitude d’expériences ou de réflexions afin de découvrir cet être particulier qui se cache trop souvent craintivement en nous. De plus, il faut parfois se redécouvrir, ce qui signifie changer sa perception ou même ses convictions. En effet, plusieurs doivent passer une grande partie de leur vie sous des masques que leur impose parfois la société. Ceci se reflète beaucoup dans l’habillement des jeunes, dont le style peut varier extrêmement rapidement. Ainsi, apprendre à être soi-même commence par la découverte et l’acceptation de soi.

Après la découverte de soi, il reste le plus difficile : savoir demeurer soi-même. Rester fidèle à nous-mêmes est une tâche fastidieuse pour parvenir à l’accomplissement personnel. C’est pourquoi il faut avoir le courage de s’affirmer en tant qu’être unique dans la société. Effectivement, les préjugés, la peur de ne pas plaire aux autres font partie des maintes raisons pour lesquelles les gens n’osent pas rester eux-mêmes. Évidemment, il faut savoir se comporter et vivre convenablement en société. Toutefois, ça ne veut pas dire laisser celle-ci influencer nos propres choix et visions. C’est un principe qu’on oublie souvent d’enseigner aux jeunes qui, confrontés à leur choix de carrière, regardent ailleurs alors qu’ils devraient commencer par une introspection. Il est vital de prioriser nos passions et intérêts plutôt que le prestige ou toutes autres raisons pour lesquelles nous nous négligeons. Ainsi donc, rester soi-même face aux événements de la vie reste la meilleure façon de parvenir à nos buts personnels.

Somme toute, être soi-même, s’accepter et se réaliser commencent par une découverte de nos valeurs et convictions. Pour une vie accomplie, il faut alors savoir rester authentique et fidèle à soi. Peut-être est-ce la seule façon de ne pas se perdre dans une société aussi moderne que la nôtre, où tout est basé sur le «look», l’apparence et le prestige.

Encore !

Dragana Lazici, étudiante (602-102-03 Langue française et culture)

C’était un mercredi midi. Un mercredi hivernal et l’amphithéâtre était bondé de jeunes gens. Tous s’étaient installés et aucun recoin n’était vide. Lorsque j’arrivai, quelques minutes plus tard, je n’eus d’autre choix que de m’asseoir à terre en indien. Dany Laferrière parlait et tous écoutaient. J’avais auparavant écouté des émissions où il était interviewé et, aujourd’hui, c’était aussi intéressant qu’à la télévision. Non, beaucoup plus car on pouvait poser des questions. Il nous donna son impression sur la guerre et sur tous les sujets qui surgirent de sa tête.

J’ai toujours apprécié l’opinion des écrivains, moi qui adore lire. Ce grand bonhomme sympathique nous a fait bien rire à plus d’une reprise. Ce fut un midi plaisant qui aurait dû se faire dans une plus grande salle et avec un microphone de qualité, mais avec un auteur distrayant comme Dany dans la salle, tout cela fut oublié.

 

Home
My Haitisurf Page
Celebrity Photos
Fun & Games
Music
Men's
Community
Haiti News
Careers & Jobs
New Videos

Contact Us
Chat
Gadgets & Tech
Events Calendar
Learn Creole
Jokes
Directory
Register
Recipes
Shopping
Sports
Travel
Weather
Web tools

Downloads

community Tools

Forums
Chat
Business
Advertise on HS
Make Money
Shout Box
Business
Articles
Web Design
Site builder
Traffic Tools
Piano Lesson
Top Things
Link Exchange
Sites to visit
Top Sites